Can’t Get No (Satisfaction)

Chad Roe mène l’existence idéale de l’entrepreneur moderne américain : société cotée en Bourse, vie facile, femme superbe dynamique et connectée, il présente tous les signes extérieurs de la réussite. Néanmoins, un brutal revirement boursier le plonge soudain dans les difficultés financières. Peu habitué à subir de tels revers, Chad Roe va devoir affronter des « business angels » dans une opération de la dernière chance pour sauver sa société. Mais en ce 10 SEPTEMBRE 2001, rien ne se déroulera comme prévu.

UNE QUÊTE D’IDENTITÉ AMÉRICAINE
À la suite des attentats, Chad Roe a tout perdu, à commencer par son identité. Contraint par les évènements à délaisser un mode de vie parfaitement réglé, il est embarqué dans un road-trip psychédélique au coeur d’une Amérique en état de choc, au cours duquel il va questionner ses liens avec ses concitoyens, les valeurs qu’ils partagent, leur mode de vie, leurs idoles. Qui sera Chad Roe au terme de ce voyage ? et dans quelle Amérique ?

Avec CAN’T GET NO, Rick VEITCH, auteur iconoclaste du monde de l’édition des comics américains, a créé une nouvelle oeuvre à part et totalement personnelle pour relater le cataclysme du 11 septembre 2001.
Après s’être interrogé sur l’industrie des comics (Brat Pack), puis sur la figure du héros comme modèle américain (Maximortal), il questionne dans cette oeuvre à part, à la fois choc formel et poétique, l’identité même et les valeurs de la société américaine contemporaine.
Ce cheminement marque aussi son évolution en tant qu’auteur : formé à l’école de Joe KUBERT puis lancé dans le comics mainstream publié chez les « majors » comme DC Comics, il s’inscrit avec CAN’T GET NO, comme un auteur aussi indépendant au cheminement artistique unique dans la BD américaine.
Conçue comme un poème graphique, la traduction de cette oeuvre a été confiée à Jean Hautepierre, poète, auteur de tragédies et traducteur dont l’oeuvre comporte des traductions de poètes américains (Edgar Allan Poe, Clark Ashton Smith), des épopées telles que le Siège (dont le roman le Meurtre de la Tour de Cristal), des tragédies en vers, et un grand nombre d’oeuvres, quasi intégralement publiées dans le recueil le Testament de la Licorne (chez Unicités). Il organise également des lectures et des spectacles théâtraux.

SCENARIO & DESSINS :  RICK VEICHT
TRADUCTION JEAN HAUTEPIERRE
360 PAGES N&B
213 x 167 MM, CARTONNÉ
PRIX 25 €
DATE DE PARUTION 20/08/2021
ISBN 979-10-90916-88-3